La traversée du desert

Une fois archivée l’expérience au Théâtre des Deux Rêves, le temps du bilan est venu :  6 dates pour environ 180 spectateurs, une moyenne de 30 spectateurs par date. Pas mal en considérant qu’on s’est basé seulement sur nos forces. La collecte Ulule est (en partie) réussite. La deuxième version d’Else évolue soir après soir, en faisant bien voir une marge de progression énorme de la part des comédiens et de la mise en scène. Nous sommes très satisfaits.

Le travail administratif a donné, lui aussi, des résultats. « Mademoiselle Else » a été sélectionnée et programmée pour le festival de Maisons-Laffitte, le 19 mai 2013 à 21h. De plus nous avons reçu des propositions de bien 5 théâtres parisiens, les sois disant « théâtre à minimum garantie » (environs entre 250 et 400 euros par soir à payer souvent à l’avance!). On a été flatté surtout par une proposition d’une petite salle bien connue dans le centre de Paris qui nous proposait aussi un travail de communication et diffusion très intéressant. Au final nous n’avons pas accepté ces propositions car, d’un coté, nous ne pouvons pas financièrement et, d’un autre coté, nous trouvons l’idée de payer pour travailler dénigrante. Nous sommes conscients des difficultés liées à une très (trop) grande offre de spectacles vivants dans la région parisienne, cependant ce système amène les jeunes compagnies à être débutant ou amateur plus longtemps que la normale, empêche la professionnalisation et la juste rémunération pour un travail qui est bien plus long et profond de ce qu’on pense. Ce système, à notre avis, pousse a un élitisme artistique et une polarisation du travail des jeunes compagnies vers des pièces uniquement commerciales. Nous n’en sommes pas encore la, heureusement, mais la direction est évidente.

ImageRefusant cette logique d’endettement nous nous apprêtons a une petite « traversée du desert » pour chercher des dates dans la banlieue parisienne, dans des festivals, dans des Centres Culturelles ou en province, qui puissent nous faire travailler correctement. Nous ne serons pas seuls dans cette recherche, car on est en train de définir un partenariat avec l’association <Théâtre en Jeu> et la cie <The Last Baguette>, pour unir nos forces et nos connaissances.

On est conscients qu’une de ces salles à minimum garantie sera, peut être, un passage obligé pour atteindre des circuits plus vastes, mais on cherchera d’y arriver avec un peu d’argent dans les caisses de l’association et la conscience qu’il n’y a pas d’autres solutions.

Tout en gardant dans la tête l’idée que nous ne faisons pas du théâtre amateur même si nous ne sommes  pas payé. La qualité reste donc notre objectif car nous avons des histoire à raconter et, en écoutant les derniers commentaires de nos spectateurs, nous savons bien les raconter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s